LiveTonight - Le Blog

Rencontre avec Fanny, chanteuse des Backseat Drivers

07 octobre 2019

0 commentaire

LiveTonight.fr > Blog > Général > Rencontre avec Fanny, chanteuse des Backseat Drivers

LiveTonight est une plateforme de réservation de musiciens. Animée par des passionnés de musique, notre objectif est de développer la musique live en France et d'accompagner les musiciens dans leurs défis du quotidien.

Catégorie(s): Général

Keep on The Sunny Side of Life

On a découvert les Backseat Drivers au tout début de l’aventure LiveTonight à La Féline en septembre 2016. J’avais déjà rencontré Patrick, le gérant du bar (AKA Pat’ La Féline), aussi original que sympathique, mais c’était la première fois que j’assistais à un concert dans cette institution de la scène rock n’ roll parisienne. Si vous n’y êtes jamais allés, c’est le moment de sortir de votre bistrot confortable et de combler vos envies de nouveautés, direction Ménilmontant, rue Victor Letalle. Ce bar propose des concerts tous les soirs et si vous avez un peu de chance, vous tomberez sur un de leurs shows burlesques. Cette première expérience est un véritable succès, Les Backseats Drivers savent enflammer un public avide de sons harmonieux et de messages optimistes que procure leur mélange de genres Country, Bluegrass et Folk. Ils maîtrisent parfaitement leur style et enchaînent les instruments originaux (banjo, dobro, guitare folk, mandoline, harmonica et percussions). Mais quel hasard! Ils y rejouent le 5 avril... Pour plus d’info, c’est par ici!
Fanny, guitariste, voix féminine et chaleureuse du groupe a accepté de répondre à mes questions. Bonne lecture et surtout… Keep on the Sunny Side of Life!

Raconte moi un peu l’histoire, du groupe, comment s’est-il formé ? Qui en est à l’origine ?

C’est Ivan qui avait envie de faire de la country et il m’a demandé si ça m’intéressait. Je n’aurais jamais cru avoir l’occasion de monter un groupe pareil mais la country, la folk traditionnelle, ça m’a toujours attiré. Il y a une joie de vivre assez explosive dans ce type de musique, surement parce que ça évoque aussi des valeurs simples mais essentielles. Une fois, que j’ai accepté, nous avons commencé à chercher d’autres musiciens.

Faites vous des compositions ? Quelles sont vos influences / inspirations ?

On a tous d’autres projets à côté pour lesquels on compose. Ivan est aussi ingénieur son, ce qui est très pratique ! Pour les Backseat Drivers on envisage très prochainement de composer mais pour l’instant on a monté un set de reprise des grands classiques de la country.
On composera surement en mélangeant folk, country et bluegrass en se laissant inspirer par l’ancien (l’éternel!) et le moderne : Musique folk et traditionnelle américaine, Beach boys, America, Arcade Fire/Doc Watson/Stephen Stills, Ray Lamontagne, Alison Krauss et bien d’autres.

Depuis quand sais tu que tu veux faire de la musique ? Quel a été le déclic ?

Je sais que pour Clément, c’est depuis 2006, le jour où il a présenté ses travaux au musicien chez qui il enregistrait. Le mec lui a dit : "elles sont super tes idées". Ca lui a donné confiance. Et ça a été le premier pas pour se lancer, c’est sur.
Pour ma part ça a toujours sommeillé en moi , puis après il y a les premiers groupes au lycée. C’est une très bonne école et de supers souvenirs! Et puis, quand ça fait partie de toi, de ce que tu es, peut importe la forme que ça prendra dans le futur tout au long de ta vie, la musique c’est ta compagne.

Es tu dans d’autres groupes en parallèle ? Peut-on évoluer dans un seul groupe aujourd’hui en tant que musicien ?

Comme je le disais plus tôt, on a tous d’autres projets. Faire plusieurs choses c’est enrichissant (apprentissage, rencontre, fun) et aussi parfois c’est obligatoire pour gagner son pain quotidien! Mais c’est vrai que ça peut être chronophage. Donc, on pense qu’il est important de bien réfléchir à ce que l’on choisi. Il faut qu’il y ait une cohérence et bien sûr, un intérêt! Il ne faut pas non plus s’éparpiller.

Que penses-tu de la scène parisienne pour la musique live ?

Il y a vraiment beaucoup de groupes et aussi beaucoup de groupes qui ont du talent ! On aimerait qu’il y ait plus de salles ! Parfois, les conditions sont un peu rudes. Ca dépend des endroits. Mais en général, les gens sont accueillants et respectueux.

Avez-vous un bar ou une salle fétiche ?

Dernièrement, on a joué au China, c’est vraiment un endroit magnifique, ambiance tamisée, décors et les plats sont exotiques et très bons!

Quel est votre meilleure anecdote de scène avec les Backseat Drivers?

On a souvent des gens qui viennent nous demander de chanter un joyeux anniversaire “countrysé” pour un de leur pote. Ca finit en général par une tournée de bière pour le groupe. c’est plutôt sympa !


Quelles sont les difficultés que rencontre un musicien aujourd’hui ? Pour se produire, pour composer, pour répéter ?

La musique coûte pas mal de sous aux musiciens! Qu’il s’agisse de l’équipement, des répétitions, de frais de fonctionnement pleins de choses. Et, bien sûr, ce n’est pas toujours facile de vivre de sa passion. A coup sur, il y a un manque de moyen en général pour la culture. Peut-être parce-que l’intérêt de ce service moins évident pour certains. Les gens ne consomment plus la musique de la même manière ! Mais c’est utile puisque ca nous permet de nous évader d’une violente réalité.

Si vous aviez l’occasion de jouer devant un artiste (mort ou vivant), lequel choisiriez vous ?

Paul MacCartney pour certains. Je ne sais pas, personnellement, je pense que ça doit être une pression énorme de jouer devant quelqu’un dont on admire vraiment la carrière!

Un conseil à donner pour les jeunes qui hésitent à se lancer dans la carrière d’artiste ?

A un moment, il faut écouter son soi profond et je suis persuadée que rien n’arrive par hasard. Il faut croire en soi et se donner les moyens d’avancer. Ca part d’une passion mais ca se confirme par le travail. Il faut penser à s’amuser et aussi être ouvert aux autres, ils peuvent toujours nous apporter quelque chose.

Que genre d’ambiance peuvent apporter les Backseat Drivers et dans quel genre d’événements ?

Le type de musique qu’on fait est très fédérateur. C’est festif, familiale et familier! C’est vraiment fait pour passer un bon moment. Le public chante avec nous et ça c’est génial. C’est aussi bien fait pour des évènements publics que privés. Ce genre de spectacle a aussi bien sa place dans un bar, une salle ou bien un anniversaire, un mariage. En plus, c’est une musique qui n’est pas tant exploitée que ça en France et pourtant il y a de vrais aficionados! Les instruments aussi sont particuliers et on ramène toute la panoplie : banjo, dobro, mandoline, guitare folk bien sur. Ca apporte toujours de l’originalité au spectacle.

Avez vous déjà fait des événements privés ? Quel souvenir en gardes tu ?

Oui on commence à en faire et c’est vraiment super. Cela nous permet d’acquérir plus d’expérience, de vivre des choses différentes mais aussi de faire fonctionner le groupe financièrement. Dernièrement, on a fait un concert pour une fin de séminaire Tommy Hilfiger et Calvin Klein. L’agence d’événementiel qui nous avait engagés à transformé un endroit sur le thème : Les USA et on saillait parfaitement au tableau. La soirée était assez magique.

Quelle est la prochaine étape pour les Backseat ?

Plus d'événements privés et de plus grosses salles. On est aussi en train de bosser sur de nouvelles reprises. Mais surtout, pour commencer, c’est le 5 avril à La Féline

A lire également:

écrit par

Antoine Decreme

Publié le 08 mars 2017, mis à jour le 08 mars 2017

Les commentaires

Vous devez être connecté pour publier un commentaire. Connectez-vous en cliquant ici.

Soyez le premier à écrire un commentaire !