BLOG

Les Lives Les Plus Emblématiques De L'Histoire

Par |

Publié le | Mis à jour le

LiveTonight.fr > Blog > Actualités > Les Lives Les Plus Emblématiques De L'Histoire

Notre top 5 des concerts les plus mythiques

On a tous, dans un coin de notre cœur, un petit espace réservé à la frustration d’avoir manqué un concert en particulier. Quel fan de rock n’aurait pas rêvé de voir jouer Hendrix à Woodstock ? Ou encore d’assister à l’ultime réunion des Beatles lors sur le toit d’un immeuble ? Aujourd’hui on dresse pour vous le top 5 des concerts d’anthologie qui ont marqué l’Histoire de la musique.


5. Les Beatles, Apple Corps Rooftop 1969


Dernière réunion publique des Beatles, ce concert complètement improvisé avait tout pour figurer dans notre classement. Les petits chanceux qui prenaient leur pause déjeuner près du quartier londonien de Chelsea le 30 Juin 1969 ont en effet pu assister à ce qui allait être le dernier show du quatuor légendaire (accompagné ce jour là par le grand Billy Preston au piano). Si les Beatles se séparent en septembre de la même année, ce concert, réalisé sur le toit d’Apple Corps, agence média appartenant au groupe, marque l’inconscient collectif au feutre indélébile. Il aura suffi d’un show de 42 minutes pour bloquer toute la circulation du quartier et écrire ainsi la légende. Plus la perspective de l’arrestation pour trouble à l’ordre public devenait limpide, plus l’excitation grandissait, amenant Paul McCartney à improviser sur la chanson Get It : You've been playing on the roofs again, and you know your Momma doesn't like it, she's gonna have you arrested!


4. Jean Michel Jarre Paris 1990


Les fans de Jean Michel Jarre le savent, le dj français ne lésine pas sur les moyens pour ses concerts, que ce soit en termes de système son ou de jeu de lumière. Pour son show parisien de 1990 (initialement prévu 1 an plus tot), l’artiste, encore une fois, ne fait pas dans la dentelle. Si le toit de l’Apple Corps peut en impressionner plus d’un, qu’en est-il d’une scène pyramidale au pied de l’Arche de la Défense ? Ce jour-là, on compte plus de 2,5 millions spectateurs dans ce quartier, d’habitude plus assimilé à la finance qu’à la musique électronique. Et pour permettre à tout le monde d’assister à ce show hors norme qui fera entrer le dj dans le Guiness Book pour la troisième fois, les images carrément retransmises sur les tours entourant la scène.


3. Live Aid for Africa 1985


U2, Dire Straits, Queen, David Bowie, The Who, Elton John, Paul McCartney. Et si on vous disait qu’il s’agissait du Line-Up du Live Aid for Africa 1985 au Wembley Stadium de Londres, entre 17h et 22h ? Incroyable, mais vrai ! Et oui, les plus grandes stars de la planète se réunissent ce jour-là, en parallèle d’un show donné à Philadelphie, pour lutter contre la famine en Ethiopie.
Si 72 000 personnes sont présentes à Londres pour assister à ce concert hors-normes, plus d’1 milliards et demi de personnes ont suivi les rediffusions TV, à travers plus de 100 pays. 16h de Live pour ce qu’on considère aujourd’hui comme le « concert du siècle ».


2. Les Beatles, Shea Stadium 1965


Le groupe britannique est connue pour déchaîner les foules, à tel point que lors du premier concert de leur tournée américaine de 1965, se déroulant, pas un seul fan ne peut apprécier le talent des artistes tant les hurlements des fans couvrent le son des instruments.
En pleine Beatlemania, on assiste au premier concert donné dans un stade, la sonorisation n’est alors pas tout à fait opérationnelle pour de tels événements. Les Beatles arrivent en hélicoptère devant près de 60 000 fans en transe, dont les futures femmes de Paul McCartney et Ringo Starr, encore inconnues des artistes à ce moment-là.






1. Woodstock 1969


5162 interventions médicales (dont 797 liées à l’usage de drogue), 2 naissances, 4 fausses couches, et 3 morts, tout ça au milieu d’un champ au fin fond de l’état de New York, lors du mois d’août 1969. Ces chiffres sont le reflet de la démesure de ce festival qui trône, en tout logique, en haut de notre classement. Si 50 000 personnes étaient attendues pour ce qui allait devenir l’emblème de la culture hippie, c’est bien 10 fois plus de personnes qui finalement, firent le déplacement pour assister aux prestations de Carlos Santana, des Who ou encore de Grateful Dead, pour ne citer qu’eux.
Vendu comme « trois jours de paix et de Musique », en pleine guerre du Vietnam, le festival entre dans la légende dès le premier soir, quand plus de 200 000 personnes s’invitent à la fête, abaissant les barrières autour du périmètre établi et forçant les programmateurs à décréter l’entrée « libre ». On assiste au moment le plus Rock’n’roll de l’Histoire quand un jeune guitariste encore peu connu à l’époque, un certain Jimi Hendrix, met le feu à sa guitare en plein show, à l’aube d’un quatrième jour de célébration initialement non prévu par les organisateurs.

Historiques compte tenu de leur dimension sociale ou de leur démesure, ces concerts témoignent d’une réalité simple : la musique live rapproche et fédère. Mais ne vous inquiétez pas, il n’est pas nécessaire d’avoir été à Woodstock pour vivre des moments aussi forts. La musique live est encore bien vivante ; il suffit de tendre l’oreille !

Les commentaires | 5.0 - 1 avis

Vous devez être connecté pour publier un commentaire. Connectez-vous en cliquant ici.

Emh4clrr3ur2ff6kqose

Pour toute suggestion, remarque ou question, n'hésitez pas à nous envoyer un email à l'adresse suivante => victor@livetonight.fr

- 5.0 sur 5 étoiles